Réhabilitation des sites miniers

Enjeux & Objectifs

La réhabilitation des sites miniers en Guyane est un enjeu environnemental de taille. En effet, l’exploitation minière est située en plein cœur de la forêt amazonienne. C’est pourquoi la SMSE, ainsi que d’autres compagnies et entreprises pionnières de la réhabilitation des sites miniers en Guyane, tentent de développer et de partager des techniques innovantes avec les différents acteurs de la filière aurifère guyanaise.

L'objectif est de proposer aux exploitants souhaitant limiter leur impact sur l’environnement, des techniques de réhabilitation efficaces et adaptées au contexte guyanais. La SMSE espère ainsi participer à une prise de conscience générale du secteur minier envers l’environnement et faire connaitre du grand public les actions mises en place.

 

La réhabilitation d’un site minier se déroule en 4 étapes :

Banquettes enherbées (St-Auguste 2018)

La remise en forme des terrains

Elle passe par un repositionnement des cours d’eau dans leur lit d’origine (cas d’une exploitation alluvionnaire) et par un remodelage du terrain nécessaire à l'implantation d'espèces végétales.

Pépinière de St-Elie 2017

La pépinière

La pépinière implantée directement sur le site de la mine a pour objectif de préparer et de produire en quantité suffisante les plants qui seront utilisés lors de la reforestation du site.

Enherbement à St-Auguste 2017

L’enherbement

Afin de lutter contre l'érosion et d'améliorer la structure et la fertilité des sols, une couverture végétale d'herbacées peut être mise en place. L'enherbement constitue un stade transitoire. Une plantation d'essences forestières aura ensuite lieu afin de terminer la réhabilitation du site.

Plantation ingas (Pactole 2012)

La reforestation

L’implantation de différentes espèces arborées sur le site minier va permettre d’attirer la faune environnante, créer de nouveaux habitats et ainsi favoriser la fermeture naturelle du milieu en permettant à la forêt de recoloniser l'espace laissé vide.