L’entreprise

La CME, Compagnie Minière Espérance, est une société française spécialisée dans l'exploitation de gisements miniers aurifères. Elle opère exclusivement dans le département de la Guyane en Amérique du Sud. La CME détient la SMSE (Société des Mines de Saint Elie) acquise auprès de Guyanor en 2002. La CME et la SMSE sont des sociétés par action simplifiée (SAS) dont l’intégralité du capital est détenu par un actionnariat familial.

 

Avec deux mines à ciel ouvert, Espérance et Saint Elie, la CME est un des plus importants producteurs d’or en Guyane. Sa production est vendue régulièrement sur le marché, sans contrainte de contrat de vente à terme (gold hedging). Le chiffre d’affaires de l’entreprise dépasse les 7 millions d’euros porté par un contexte de hausse du cours mondial de l’or. Son objectif de production est supérieur à 500 kg pour 2016.

 

Depuis sa création en 1991, la CME a financé son développement majoritairement en fonds propres, en réinvestissant chaque année une partie de ses bénéfices. Aujourd’hui, elle concentre ses efforts sur le développement de ses mines en vue d’augmenter leur rendement et de pérenniser l’activité par une meilleure gestion des ressources.

 

Acteur responsable, l’entreprise s’engage à maîtriser les impacts de son activité sur l’environnement et à garantir la santé, la sécurité et le bien être de son personnel au quotidien. Elle privilégie l’ouverture vers l’extérieur et organise régulièrement des visites de sites afin de révéler les enjeux techniques, économiques, sociaux et environnementaux d'une exploitation en forêt amazonienne.

 

Entreprise citoyenne et dynamique, elle joue un rôle central dans la réorganisation de la filière (FEDOMG, Grappe ORKidée...) en Guyane. Elle milite activement depuis sa création en faveur d’une meilleure reconnaissance du secteur aurifère en Guyane, seconde activité exportatrice du département après le spatial.